Marqueteries Boulle

Une marqueterie est une composition décorative qui "habille" le meuble. Elle est faite de différents morceaux de placage, et sur une même marqueterie, tous ces morceaux ont la même épaisseur lors de la naissance du meuble. Ces morceaux proviennent chacun d'une feuille de bois qui mesure de 0,5 à 1,5 mm d'épaisseur, en fonction de la méthode utilisée pour fabriquer cette feuille de bois (placage scié ou tranché). En marqueterie, les matières utilisées pour créer les motifs peuvent être très variées. Le bois peut être utilisé mais également des matières de natures bien différentes : des matières animales comme l'écaille de tortue, la corne ou le galuchat. Mais aussi des métaux non ferreux comme le laiton, l'étain ou cuivre. Et la liste pourrait encore s'étendre.

Comme nous l'avons vu sur la page "Dépose de surfaces plaquées", les placages peuvent souffrir d'une altération de la colle, de fissures sur les panneaux sur lesquels ils sont collés, et d'autres raisons. Une marqueterie peut se dégrader bien plus qu'une feuille de placage uniforme. En effet, des morceaux qui la compose peuvent dans un premier temps se décoller du support et par la suite sortir de leur emplacement et se retrouver au sol. Cela arrive d'autant plus vite lorsqu'une loque à poussière accroche un morceau. 

Quand une marqueterie est dégradée et que l'on possède tous les éléments, il est possible de les réintégrer parfaitement. S'il en manque, il est possible de les façonner après une étude approfondie de la nature du ou des éléments manquants, et évidemment après en avoir relevé l'empreinte et redessiné le ou les motifs dans l'esprit général de la marqueterie.

20181008 152748 resized 1

Système de découpe - scie bocfil

Ci-dessous, voici quelques exemples de travaux de restauration.

1) Parties d'un meuble en marqueterie Boulle Napoléon III (écaille de tortue et laiton). Certains éléments en laiton sortaient de leur emplacement et sous l'écaille, la colle s'était   dégradée. 

Il a été nécessaire de retirer complètement chaque élément en laiton dont un détail, aussi petit soit-il, se soulevait. Ensuite, il a fallu éliminer l'ancienne colle. Puis, il a fallu soit les aplanir, soit leur donner le galbe adéquat s'ils devaient être placés sur le panneau central de la porte. Et pour finir, les réintégrer avec de la colle animale réversible à l'aide de serre-joints.

20180802 134547 1535635240534 resized20180814 153142 1535635224391 resized20180809 173811 1535635230488 resized

20180921 120421 1537646305055 resized

Après restauration

 

20180723 174452 1535635259726 resized20180723 185557 1535635257914 resized20180724 115200 1535635256259 resized

Img 1297 

Après restauration

 

2) Détails de marqueteries dont un ou plusieurs éléments sont lacunaires. Il faut les recréer à l'identique.

- Vue de face du chapeau d'un cartel en marqueterie de laiton et écaille de tortue brune. Le motif central en laiton n'est pas d'origine et a été grossièrement refait. Il a fallu en   refaire le dessin, découper le motif (au bocfil), et l'intégrer à la structure.

46 Avant restauration41 1

Dessin et découpe de la pièce

4243

44

Après restauration

 

 

Partie centrale d'une porte dont certains éléments ont disparu. Il a fallu trouver du laiton qui avait la bonne épaisseur (0,75 mm) et un morceau d'écaille correspondant qu'il a fallu teinter au revers. Ensuite, la découpe d'après l'empreinte et insertion.

20180719 142308 1535635640093 resized             20180806 102138 1535635236429 resized Eléments neufs préparés

Img 1293

Après restauration

 

 

Elément supérieur d'un meuble démontable. Après la découpe de la pièce d'écaille manquante (au centre), je l'ai collée en même temps que tous les autres éléments en laiton qui existaient mais qui devaient être aplanis avant d'être réinstallés.

20180627 123058 1535635659616 resized20180801 121923 1535635243639 resized Découpe de l'élément en écaille et intégration.

20180915 181843 1537646297646 resized

Après restauration

 

_________________________

Contact

  • David Quoidbach
  • Rue du Vieux Moulin 90 - 1160 Auderghem
  • davidquoidbach@gmail.com
  • Tél. mobile: +32477 75 08 85